Assurance-vie : gestion libre ou gestion pilotée ?

Grâce à l’assurance-vie, vous aurez la possibilité de compléter vos revenus pour votre retraite en transformant votre capital en rente viagère. Cette prestation est aussi avantageuse pour la transmission de votre patrimoine grâce à l’existence d’une fiscalité. Quel contrat d’assurance-vie choisir ? Celui de la gestion libre ou pilotée ? Le choix d’une gestion d’actifs dépend de nombreux critères et c’est-ce que vous allez découvrir tout au long de cet article.

Ce que vous devez savoir sur la gestion libre en assurance-vie

En assurance-vie, il existe de nombreuses unités de compte comme OPCVM, FCP, etc. Afin de maximiser votre potentiel de rendement et diminuer les risques, il est important de gérer les supports sur lesquels vous investissez au départ. Généralement, il existe deux modes de gestion en assurance-vie, à savoir : la gestion libre et la gestion pilotée.

La gestion libre, comme son nom l’indique, est le fait de gérer les actifs détenus par l’assuré lui-même sur son contrat. Ainsi, il peut procéder lui-même à ses arbitrages. Il est aussi libre de vendre n’importe quel support de son choix.

Bon à savoir : la gestion libre en assurance-vie est destinée essentiellement aux investisseurs aguerris qui ont suffisamment de connaissances financières. Sachez que les risques de pertes sont aussi importants en choisissant ce mode de gestion. En effet, l’assureur ne garantit pas votre capital placé en unité de compte.

Ce que vous devez savoir sur la gestion pilotée en assurance-vie

Contrairement au mode de gestion libre, celui de la gestion pilotée consiste à confier le pilotage de votre épargne à un professionnel. Cette option est aussi une bonne solution en termes de gestion d’actifs étant donné que les arbitrages sur votre compte sont effectués par l’assureur en fonction de plusieurs critères (votre profil de risque, vos objectifs, etc).

Sachez que la gestion pilotée, appelée aussi gestion sous mandat, est actuellement accessible à tous, même aux plus petits contrats si avant elle n’était réservée qu’aux contrats les plus garnis. Ce mode de gestion est aussi intéressant si vous avez l’intention de confier la gestion totale de vos biens. A noter que la répartition de vos actifs change au gré des choix du gestionnaire.

Optez pour le mode de gestion répondant à vos attentes

Qu’il s’agisse de la gestion libre ou pilotée, votre choix dépend généralement de vos objectifs en termes de gestion d’actifs. Sachez tout d’abord que l’assurance-vie investie à 100 % en fond € n’exige pas de gestion particulière. En effet, votre capital est tout à fait garanti. Seulement, la rémunération est plutôt limitée. Comme mentionné plus haut, le choix d’un mode de gestion dépend essentiellement de certains critères comme :

– votre profil de risque

– vos principaux objectifs

– votre niveau de connaissances financières tel que le mode de rémunération, le fonctionnement de certains supports, …

Si vous souhaitez opter pour la gestion libre, sachez que cette option n’est accessible qu’aux épargnants aguerris. Du coup, les risques de pertes sont considérables en cas de mauvaise gestion. Le mode de gestion pilotée est, par contre, une excellente solution au cas où votre degré de connaissance en marchés financiers est plutôt bas. Dans ce cas, il est conseillé de confier votre épargne à des professionnels. À noter que cette deuxième option ne vous empêchera pas de faire des arbitrages vous-même.

Le coût de la gestion libre et pilotée

Sachez qu’en assurance-vie, les deux types de mode de gestion ne sont guère gratuits. Normalement, le gestionnaire du contrat que ce soit l’assureur ou autre, facture ses services. Généralement, la gestion d’une seule détention d’unités de compte est facturée entre 0,5 et 1 % . Néanmoins, tout dépend de l’établissement gestionnaire en question.

Au cas où votre contrat est géré par un assureur ou par une banque traditionnelle, les frais de mode de gestion peuvent aller jusqu’à 1 %. Quelques pourcentages sont donc rajoutés aux frais si votre contrat est géré par une banque en ligne du type Boursorama, … .