Emprunt à plusieurs : les atouts et les inconvénients

L’emprunt à plusieurs est un type de prêt que l’on rencontre souvent dans le secteur de l’immobilier. Il fait référence à un prêt pour une association de personnes spécifiques, véhiculant l’idée d’une société de personnes lorsque cette dernière est en quête de financement pour son projet. Cette pratique s’est beaucoup standardisée depuis la hausse des prix de l’immobilier, car le financement d’un achat à plusieurs par le biais d’un crédit immobilier a pour objectif d’augmenter le pouvoir d’achat des personnes voulant s’allier.

Toutefois, si tous les acquéreurs sont solvables, l’établissement financier demandera que les emprunteurs soient « cautions solidaires ». Cela veut dire, comme le cas d’une société de personnes que les responsabilités sont indéfinies. Une responsabilité indéfinie, ou plus précisément, la mention « cautions solidaires » veut dire que si l’un d’entre les emprunteurs tombe malade, ou encore, devient chômeur, …, les autres devront payer les mensualités du crédit immobilier à sa place. Avant de directement nous étaler sur le vif du sujet qui concerne « les atouts et les inconvénients de l’emprunt à plusieurs », il est nécessaire de savoir les différentes formes d’emprunt à plusieurs, pour bien comprendre ce qui va s’en suivre.

Quels sont les statuts à opter pour profiter d’un emprunt et rachat à plusieurs ?

Il existe trois grands statuts très courants que vous pouvez opter pour pouvoir effectuer un emprunt et rachat à plusieurs, notamment dans le domaine de l’immobilier.

Emprunter et acheter grâce à l’Indivision

Cette procédure est gratuite et c’est la plus simple à suivre. Chaque participant est propriétaire du bien au prorata de son apport. Par exemple, si deux personnes achètent à parts égales (la notion de fifty/fifty), elles seront titulaires respectivement des 50 % du bien en commun, cependant, cela peut varier de 30 /70 % ou encore de 20/80 %,…, selon la contribution de chacun. En cas de revente du bien en commun, les acquéreurs récupéreront leurs parts au prorata de leurs apports.

Emprunter et acheter à plusieurs avec une SCI (Société Civile Immobilière)

Tout d’abord, la Société Civile Immobilière est une des formes d’une société de personnes. Ce type de structure permet de s’associer pour pouvoir acquérir et détenir des biens immobiliers afin de se partager les loyers, dans un cadre fiscal favorable (transmission exonérée d’impôts). Toutefois, pour créer cette structure, il faudra faire appel à des professionnels, ce qui va engendrer d’éventuels frais.

Emprunter et acheter à plusieurs avec la Tontine

La tontine consiste à mettre un capital en commun afin de se procurer un bien. Elle a la particularité de permettre aux autres participants de se partager la part d’un membre s’il décède. Il est important de savoir que l’on ne peut quitter une tontine avant d’avoir vendu le bien en commun et après l’accord unanime de tous les participants.

Quels sont les atouts et les inconvénients ?

Comme la perfection n’existe pas, l’emprunt à plusieurs présente des avantages ainsi que des inconvénients. Comme vous l’avez peut-être pu constater, il y a des risques à encourir. Il est tout à fait vrai que « ce qui ne risque rien n’a rien », toutefois, on peut amortir les risques en les couvrant par des assurances adaptées. Ce qui nous amène à vous conseiller qu’avant de se lancer, il est plus sûr et toujours plus prudent de contacter des professionnels de l’assurance comme Centur’Conseils à Créteil, ne serait-ce que pour demander des conseils comme son nom de marque l’indique.

Avantages:

• Il réduit le coût du crédit ;
• Il permet de réunir rapidement les fonds nécessaires ;
• Il permet de se procurer rapidement d’un bien immobilier.

Inconvénients:

• Il faut toujours l’accord unanime des participants pour aboutir à une décision ;
• L’existence de la clause « caution solidaire » ;
• Il y a des risques à encourir ;
• Il faut que tous les participants se connaissent bien.