Assurance maladie et mutuelle santé : que couvrent–elles ?

La totalité des dépenses de santé n’est pas forcément prise en charge par la Sécurité sociale. D’où la nécessité de souscrire à une mutuelle aussi appelée complémentaire santé. Ainsi, les salariés qui ont une faible ressource pourront bénéficier d’un remboursement complémentaire. L’assurance maladie et la mutuelle santé sont-elles les mêmes ? Découvrez dans cet article les réponses.

L’assurance maladie

En général, l’assurance maladie fixe le remboursement à partir du montant de base de remboursement. Celui-ci est plus connu sous l’appellation de tarif de convention.

L’assurance maladie classifie les médecins dans deux secteurs :

    • Secteur 1 : rassemblant les médecins conventionnés pouvant proposer des tarifs de base de remboursement (tarif de responsabilité, tarif de référence, tarif de convention, etc).

Secteur2 : englobant les médecins conventionnés qui peuvent appliquer les dépassements honoraires.

La mutuelle santé

De son côté, la mutuelle santé est une complémentaire santé qui permet de rembourser les dépenses de santé que l’assurance maladie ne prend pas en charge. Cette prise en charge peut être totale ou partielle, cela dépend principalement du type de contrat que l’assuré a conclu avec sa mutuelle.

Cette complémentaire santé n’est pas obligatoire,mais il est recommandé de souscrire à celle-ci. En effet, elle peut procurer de nombreux avantages et permet de réduire les dépenses liées à la santé.

Bien que l’adhésion à une mutuelle santé n’est impérative, chaque entreprise doit quand même proposer une mutuelle à tous ses salariés. Il s’agit d’une démarche obligatoire. Ensuite, l’employé est libre de souscrire un contrat individuel nommé « surcomplémentaire ».

Quelles garanties la mutuelle santé pourrait vous proposer ?

La mutuelle prend généralement en charge les garanties de remboursement des frais et soins médicaux. Mais cette prise en charge varie en fonction du type de contrat et formule que l’assuré à choisi ou que l’assureur propose. Les plus connues sont :

    • Les visites de médecins (qu’il soit un spécialiste ou un généraliste) ;
    • Le forfait hospitalier ;
    • Les frais de chirurgie ;
    • Les consultations et visites ;
    • Les frais d’hospitalisation médicale.
    • Les frais pharmaceutiques.

La mutuelle santé couvre également les dépassements d’honoraires incluant l’achat d’appareils acoustiques, des implants dentaires ainsi que des lentilles de contact.

Quelle mutuelle santé choisir ?

Les contrats varient d’une mutuelle santé à une autre. Et faire le choix n’est pas une mince affaire, car chaque complémentaire santé possède leurs propres formules. Dans tout les cas, celle qui permet de rembourser le plus de dépenses et de couvertures est à privilégier. Avant de choisir une mutuelle, vous devez comparer ses offres avec celles d’une autre et jugez-en par vous-même.

Prenez également en compte les garanties que l’assurance peut vous proposer et optez pour une formule adaptée à votre situation et à vos attentes, en matière de santé. L’objectif est de réduire complètement vos dépenses.

Comment rompre un contrat d’assurance maladie ou de mutuelle santé ?

La résiliation d’un contrat est une opération plus facile que l’adhésion, car vous ne serez pas sujet à une pénalité ou un quelconque frais. En effet, l’assuré peut rompre le contrat à tout moment. Cependant, il doit respecter une règle importante : aviser son assureur tout en envoyant un courrier ou un mail.

En outre, la résiliation de contrat ne peut avoir lieu qu’un an après l’adhésion et un mois après l’envoi de la notification à l’entreprise d’assurance.

Néanmoins, ces règles ne s’appliquent pas dans le cas où le conjoint de l’assuré est décédé, s’il est obligé de changer de banque, de travail, etc.