Sans-emploi : comment obtenir un crédit lorsque qu’on est au chômage ?

Contracter un crédit lorsque vous êtes au chômage est très difficile, mais réalisable. Les banques de la France sont souvent méfiantes quand l’emprunteur est sans emploi. Il est qualifié dans le profil à risques. Malgré cela, ces types de personnes peuvent avoir besoin d’un prêt. Voici quelques conseils pour leur permettre d’entrer en possession d’un crédit.

Optez pour une demande de crédit en ligne

Les banques ou tout autre organisme financier se basent fondamentalement sur l’aptitude de remboursement des emprunteurs pour leur donner le crédit. Cependant, il n’y a aucune loi qui proscrit, aux chômeurs, de recourir à un prêt.

Par conséquent, ils sont en mesure de recourir à un crédit pour chômeurs que cela soit en ligne ou hors ligne. Cela est possible lorsque la somme du crédit donne la possibilité de trouver un emploi.

Comment y arriver ?

Pour effectuer une demande de prêt en ligne, il faut simplement vous connecter à internet sur un ordinateur ou un téléphone mobile ou une tablette à n’importe quelle heure ou lieu afin de lancer la recherche de la demande conforme à vos besoins. Sur toute plateforme, il y a des formulaires à remplir afin de donner une précision sur le genre de projet envisagé ainsi que la somme dont vous avez besoin.

Avec ces données, vous aurez des propositions de plusieurs organismes financiers de la France qui correspondent à votre requête. À ce niveau, vous pourrez maintenant faire une explication détaillée des raisons qui vous ont amené à solliciter un prêt. Vous pouvez dès lors composer un dossier de demande.

Un prêt sans emploi : savoir convaincre votre banque

Vous êtes chômeurs ainsi, vous ne pouvez pas présenter des preuves de revenus fixes et réguliers. Toutefois, il est possible de diriger votre raisonnement sous un autre angle. Supposons que vous venez de perdre un emploi, sachez que vos droits aux indemnités chômage sont toujours d’actualité pendant une bonne période.

Si c’est le cas, parlez d’une courte échéance de remboursement pour pouvoir solder vos mensualités bien avant la fin de vos droits.

Notez aussi que les banques étudient en premier lieu la capacité d’endettement. Afin d’être éligible, votre taux d’endettement ne doit pas surpasser les 33 % des revenus. S’il s’avère qu’il est trop faible, vous n’aurez pas de prêt. Pour mieux convaincre une banque en étant chômeur, vous devez :

  • être un propriétaire ou ne pas avoir un crédit immobilier en cours, par conséquent aucun loyer à rembourser?;
  • avoir un produit à placer tel qu’une assurance vie.

Quel que soit le cas, le but du financement sera vérifié. Si votre objectif n’est pas indispensable ou s’il ne vous conduit pas à une reprise d’activité, vous aurez moins de chance à l’obtenir.

Optez pour un crédit pour les sans-emploi auprès de l’État

Dans le but de préserver les consommateurs contre difficulté de surendettement et les banques contre les impayés, l’État a prévu des solutions de crédit aux sans-emploi.

Prendre un crédit à la CAF

La CAF offre une variété de prêts qui pourrait être nécessaire pour les chômeurs à la recherche d’emploi. Au nombre de ces crédits, on distingue le prêt d’honneur à ma caisse d’allocations familiales qui sert à commanditer à 80 % l’acquisition d’une voiture.

Cette dernière pourra faciliter votre intégration professionnelle. On a aussi le crédit mobilier et électroménager qui ne nécessite aucun taux. Par ailleurs, vous devez être en mesure de rembourser ce prêt.

Un microcrédit chez l’ADIE

Il y a également des microcrédits qui sont destinés aux chômeurs pour leur rendre la tâche facile dans les processus de réintégration dans la société. En réalité, l’ADIE (association pour le droit à l’initiative économique) octroie des prêts allant de 300 € à 3000 € à rembourser pendant une durée de 6 à 36 mois.