Logement étudiant : faut-il l’assurer ?

Les logements étudiants à l’instar de tous les autres sont exposés à divers risques qui engagent la responsabilité des occupants. En tant qu’étudiant, faut-il souscrire à une assurance pour se protéger ? Trouvez ici des éléments de réponses.

Les obligations en matière d’assurance pour logement étudiant

En France, il est obligatoire de signer d’un contrat d’assurance pour son appartement lorsqu’on est étudiant. Cette disposition prend en compte les logements non meublés, les colocations et les résidences en cités universitaires. La preuve de l’assurance est d’ailleurs exigée par le propriétaire avant l’intégration du logement par l’étudiant. Pour les résidences meublées ainsi que les logements en foyer, ce n’est pas obligatoire, mais utile afin de se préserver en cas de problèmes.

Quelle assurance et quelles garanties pour un logement étudiant ?

L’assurance habitation est celle qui doit être souscrite par les étudiants pour leurs résidences. Ce type d’assurance est le même pour tous les locataires en général. De plus en plus, les compagnies d’assurance tendent à le personnaliser en fonction du statut des étudiants. Ainsi, l’assurance habitation pour étudiant tiendra compte de l’espace réduit du logement, de la faible présence d’objets de valeur en général ou encore des ressources limitées des étudiants.

Il faut préciser que le contrat d’assurance doit obligatoirement comporter une garantie de responsabilité civile qui protègera l’étudiant en cas de sinistres. Elle peut être complétée par une garantie de protection des biens de l’étudiant (documents de cours, matériel informatique, objets personnels, etc.). D’autres garanties comme la protection civile ou l’assistance en cas d’absence peuvent être rajoutées, mais auront une incidence sur le coût de l’assurance. Dans tous les cas, il est important de bien évaluer ses besoins et de bien comprendre chacune des garanties que propose l’assureur avant la signature du contrat.

Les critères respecter pour bénéficier d’une assurance habitation étudiant

Vu les spécificités de l’assurance habitation pour étudiant, les compagnies exigent des preuves afin de s’assurer de la véracité du statut d’étudiant du locataire. Les pièces justificatives varient d’un assureur à un autre. Généralement, ils réclament la copie de la carte d’étudiant valide. Ils exigeront aussi la copie d’une pièce d’identité en raison de l’âge. En réalité, la plupart des assureurs limitent l’âge pour jouir d’une assurance habitation étudiant entre 25 et 28 ans. Enfin, il faudra fournir les dimensions du logement.

Le coût d’une assurance habitation pour étudiant

Les prix pour les assurances habitations d’étudiants sont souvent assez attractifs et fixés pour permettre aux étudiants d’être solvables. Même si les critères et les garanties considérés changent d’un étudiant à un autre, la localisation ainsi que les particularités du logement sont également prises en considération. Il faut compter au minimum 50 à 75 euros par an pour l’assurance habitation étudiant de type standard ou basique. Avec l’ajout des options personnelles, la moyenne de ce type d’assurance est fixée à 100 euros par an en moyenne.