Comprendre le fonctionnement d’une assurance auto au kilomètre

L’assurance auto au kilomètre fait référence au montant de cotisation selon le nombre de kilomètres parcourus par un conducteur chaque année. Bref, il s’agit d’une formule d’assurance « sur mesure » qui s’adapte ainsi aux besoins réels d’une catégorie de chauffeur. En effet, une personne qui roule très rarement n’a pas autant de chance qu’un conducteur qui effectue de longues distances au quotidien. Par conséquent, sa prime sera minime. Son fonctionnement est simple, car la plupart des assureurs le proposent. Il suffit d’indiquer au moment de la souscription de l’assurance le nombre de kilomètres que vous pensez réaliser. Pour ceux qui roulent moins que le nombre déterminé au préalable, ils seront remboursés. Mais si le chauffeur roule plus, il doit payer l’écart. Toutefois, il existe de nombreuses compagnies d’assurance qui proposent des tranches prédéfinies de 8 000 km, de 10 000 km ou de 15 000 km par an et autre qui peut faciliter les choses.

Le fonctionnement d’une assurance auto au kilomètre

L’assurance au kilomètre est une solution « sur mesure », ainsi, il est considéré comme une formule personnalisée. Si la formule d’assurance automobile classique fixe le tarif de l’assurance selon le profil du candidat, mais aussi la nature de l’auto, ce n’est pas le cas pour ce type d’assurance. Grâce à l’installation d’un boîtier électronique, il est possible de voir le nombre de kilomètres que le chauffeur a effectué. En ce moment, on distingue deux types de devis automobile au kilomètre. Tout d’abord, il y a le forfait kilométrique mensuel avec lequel l’assureur propose un forfait kilométrique que vous ne devez pas dépasser durant la période déterminée. Ainsi, avant de souscrire à l’assurance, il est important que vous puissiez parfaitement estimer le nombre de kilomètres que vous pourriez effectuer en une année. En général, il vous faut 180 euros chaque année pour rouler autour de 2 000 km, ou encore 220 euros pour 5 000 km pour une voiture moyenne. Ensuite, il y a l’assurance au kilomètre près ou « pay as you drive », qui vous permet de payer tous les mois en fonction de votre utilisation réelle. Pour une voiture moyenne, le tarif par kilomètre peut varier entre 0.020 euro à 11 euros et 14 euros au maximum.

À qui s’adresse l’assurance auto au kilomètre ?

De manière générale, l’assurance au kilomètre est considérée comme une solution rentable pour les conducteurs qui roule moins de 8 000 km par an. Ainsi, elle est recommandée pour les profils de conducteurs suivants. Tout d’abord, il y a les jeunes conducteurs qui possèdent une surprime, particulièrement les étudiants avec des permis probatoires. Ces derniers roulent en général peu avec une assurance auto au tiers. Si la voiture est de faible valeur, c’est certainement une solution idéale pour payer moins cher. L’idéal est de faire un devis en ligne afin de comparer la meilleure offre. Cette formule est également adaptée aux citadins qui n’utilisent la voiture que pour les courses ou pour aller en vacances en dehors de la ville, car ils ont l’habitude de prendre les transports en commun. Il en est de même pour les personnes retraitées qui ne circulent que sur de petites distances. Ainsi, ils pourront très bien économiser sur leur assurance auto non négligeable. L’assurance au km est aussi idéale pour les voitures de collection, les véhicules particuliers comme le camping-car, pour une voiture utilisée dans une résidence secondaire, une voiturette, un véhicule sans permis ou autres.