Courtiers : comment mettre à profit la visite virtuelle immobilière ?

Une stratégie marketing à part entière, la visite virtuelle immobilière commence notamment à prendre de l’ampleur de nos jours. Agence immobilière comme courtier indépendant : la grande majorité des prestataires intervenants dans les transactions immobilières se sont fortement intéressés à ce genre de prestation. Voici notamment quelques bons à savoir afin de bien en profiter et de voir ses chiffres d’affaires augmenter via ce type de démarche.

Tourner ses vidéos soi-même : c’est facile

Certes, il existe des photographes immobiliers qui peuvent vous aider dans le tournage de vos clips de visite virtuelle immobilier. Néanmoins, passer par les services de ce genre de professionnel sera encore une dépense en plus qui impactera sur vos bénéfices. D’autant plus que de nos jours, tourner soi-même ses vidéos n’a rien de bien difficile. Les courtiers bénéficient d’appareils spécifiques et faciles à utiliser pour ce faire.

Il s’agit d’une mini caméra embarquée à bord d’une structure qui se fixe facilement sur votre tête. Pas la peine d’être un expert en prise de vue pour en faire usage. Les paramètres par défaut permettent d’ores et déjà de mettre en valeur la beauté des pièces et l’espace disponible. Il vous suffit de faire le tour du propriétaire, en prenant soin de faire des mouvements lents. Ceci permettra aux visiteurs de se faire une meilleure idée de l’état des lieux et de se projeter.

Une fois tournées, les clips n’ont plus qu’à être proposées sur votre site. Une facilité qui ne manquera pas de faire votre réputation sur le marché. En effet, en autorisant vos clients à faires des visites gratuites et faciles sans même à sortir de chez eux, vous créez une relation de confiance.

Proposer plusieurs biens sur son site

Pour que la visite virtuelle immobilière soit profitable pour votre activité, on vous conseille de proposer plusieurs biens sur votre site. Le but étant de pallier aux différents besoins et impératifs de vos clients. A chacun ses priorités : nombre de chambre, taille des pièces, total des m2, espaces extérieurs, différentes installations, et même le quartier. Si possible, pensez à faire un tour d’horizon de l’environnement du bien.

En tant que courtier immobilier, vous serez soumis à une limite de zone d’intervention. Ce qui n’est pas forcément le cas pour un chasseur de bien. Cependant, dans les deux cas, pensez à mettre l’emplacement précis des biens dans la description de la vidéo. Ainsi, les visiteurs n’auront pas de mal à se projeter.

Chaque visite devra être possible à n’importe quelle heure du jour et de la nuit et depuis n’importe quel terminal, pour peu que l’on dispose de connexion internet. Procédez par étape dans le tournage pour faciliter l’appréhension des lieux par les clients. Faites comme si vous faisiez la visite à des clients réels. Il faut permettre une vue d’ensemble, précise et panoramique, de chaque pièce. Pour ce faire, pensez au home staging avant de faire le tournage. Il n’y a rien de tel qu’une décoration neutre pour mettre en exergue le confort et la convivialité d’un espace.