Crédits immobiliers : comment les français perçoivent-ils les banques pour réaliser leurs projets ?

Quels sont les attitudes et le comportement des français par rapport aux banques pour réaliser leurs projets immobiliers ? Que veulent-ils faire concrètement pour 2015? Quelles sont les tendances des français dans ce domaine pour cette année ? Voici les grandes lignes conséquentes du sondage effectué par Opinionway pour le compte du courtier Meilleurtaux.

banqueassur29

Changer de banque, de plus en plus de français veulent franchir le pas

Selon le sondage de Meilleurtaux 63 % des individus questionnés voudraient changer de banque pou arriver à leur fin et réussir leur projets immobiliers. 75% d’entre eux, soit la majeure partie des interrogés ont un âge compris entre 25 et 49 ans, chose qui devrait interpeller les banques. Et les critiques contre les banques sont sévères. Ces critiques sont virulentes proportionnellement à l’âge des interrogés. Plus l’interrogé est âgé plus les critique sont sévères. Effectivement, 65% chez les plus de 60 ans jugent que les banques sont trop « prudentes » et devraient accorder plus de crédit immobilier contre 47% chez les plus jeunes (25-34ans).

Les français pensent que le moment n’a jamais été aussi opportun pour acheter

Dans un contexte général de baisse des taux dans le domaine de l’immobilier, plus de la moitié des sondés estiment que le moment est opportun pour se lancer dans un projet immobilier en achetant.

55% des individus questionnent pensent que 2015 est la bonne année pour acheter. Selon ces derniers, soit les prix vont se stabiliser, soit ils vont suivre la tendance et baisser encore.80 % des français estiment, en effet, que les prix vont stagner ou diminuer. Plus loin encore, 12% des français avouent vouloir acheter pour cette année. Quoiqu’il en soit la majeure partie des sondés pensent que 2015 est la bonne année pour se lancer dans des achats ou s’immerger dans une aventure immobilière.

Le constat n’est pas flatteur pour les banques, près de la moitié des français jugent les banques trop prudentes. Ils estiment que celles-ci n’accordent pas beaucoup de crédits immobiliers. Les banques devraient prendre en compte les désidératas des clients,2015 s’annonce pleine de surprises…