Crédit immobilier : les emprunts immobiliers réservés à la population aisée en 2014 ?

En 2014, quels sont les caractéristiques de l’acquéreur type de crédits immobiliers octroyés par les banques ? Quelles sont les régions les plus ou moins prisées, en France ? Qui ont le plus souvent le plus de chance de devenir propriétaires ? Quid de la question des crédits immobiliers en France.

banqueassur08

Etre propriétaire d’un bien immobilier, un privilège réservé aux  riches

Avec la hausse vertigineuse des prix dans l’immobilier en France, depuis quelques années, l’acquéreur type d’emprunt immobilier a les caractéristiques d’une personne aisée financièrement d’après Meilleurtaux.com, après sondage sur ses clients. Pour bénéficier d’un prêt immobilier donc bénéficier un crédit, l’emprunteur doit avoir investit près de 10% de ses propres fonds dans le projet. Ce n’est pas étonnant que ce soit le plus souvent les individus aisés qui bénéficient d’un crédit immobilier. Et les transactions immobilières sont généralement plus élevées dans les grandes régions comme l’Ile de France que dans les autres régions de France. Ceci du fait de l‘importance des ressources financières de la population dans de telles agglomérations.

La solidarité familiale, nécessaire pour pouvoir acquérir un bien immobilier ?

L’aide familiale constitue le meilleur moyen pour certains emprunteurs pour pouvoir espérer acquérir un logement. Avoir recours à la solidarité familiale est étroitement liée à la réussite de l’acquisition d’un logement. Cela s’est avéré dans plusieurs cas concrets, et est surement incontestable.

Les grandes agglomérations, toujours terrains de prédilections des emprunteurs pour se loger

Les grandes régions de France sont les plus souvent prises d’assaut par les acquéreurs. Toutefois, il existe une grande disparité entre ces régions car, nous l’avons vu plus haut, c’est dans la région Ile de France que le montant moyen de transaction est le plus haut et que c’et dans la région du Nord qu’elle est la plus basse. Et c’est le plus souvent dans les grandes villes que les primo-accédant de crédit se lancent le plus.

Le bilan est là, l’emprunteur type de 2014 est une personne qui a des moyens financiers non négligeable, il est encore  utopique de prétendre à accéder à l’objectif du « logement pour tous » !