Crédits immobiliers : la bataille des compagnies d’assurances pour attirer la clientèle

Avec la possibilité de résilier le contrat d’assurance immobilier , l’assuré peut enfin souscrire un prêt immobilier ailleurs au bout d’un an. La réforme de l’assurance emprunteur permettra de choisir un prêt moins onéreux et plus avantageux parmi l’ éventail de prêts existants .Effectivement, les compagnies vont user de tarifs concurrentiels pour essayer d’attirer la clientèle, les banques conditionnant nécessairement  l’accès à un crédit à la signature d’un contrat d’assurance  immobilière.

banqueassur11

Une aubaine pour les particuliers en situation délicate

Les banques octroyant pas de prêts  ni de crédits  pour les personnes ayant un compte à découvert. Pas de panique , si le découvert est du à une situation exceptionnelle et que la personne concernée à néanmoins des caractéristiques de solvabilité pour la banque , c’est-à-dire qu’elle à la capacité de rembourser son prêt , celui-ci est quand même octroyé . Donc, grâce à la baisse des tarifs pour les contrats « maisons » , les charges du client voulant s’acquérir un bien immobilier devraient significativement baisser. La souscription du contrat « maison » étant une condition synéquanone pour avoir un prêt immobilier à la banque.

Compagnies d’assurances pour contrat « maison » : l’emprunteur aura l’embarras du choix

Les particuliers ayant emprunté auront dorénavant, la possibilité de changer de contrat d’assurance  dans le courant d’un an complet.  La résiliation d’un contrat en cours étant, vraisemblablement  faisable. Les compagnies d’assurance auront désormais intérêt à baisser leurs tarifs. Une très bonne nouvelle pour l’emprunteur qui pourra chercher ailleurs un contrat d’ assurance de prêt moins onéreuse avec les mêmes garanties que celle qu’il a choisi initialement. Les compagnies d’assurance devront encore améliorer leur contrat pour attirer de futurs clients ou fidéliser les anciens.

Il est à noter que le remplacement du contrat à des inconvénients puisque le client ne pourra pas demander d’autres frais supplémentaires, ni augmenter le taux du prêt. Néanmoins , la loi sur la consommation reste une bonne aubaine pour ceux qui désirent emprunter afin d’acheter un logement.