Renégocier le taux de votre crédit immobilier

La concurrence acharnée au niveau des institutions financières l’immobilier a permis aux consommateurs de bénéficier d’une condition de paiement, plutôt de remboursement plus abordable et beaucoup plus intéressant, notamment dans le domaine de l’accès à des crédits immobiliers. En effet, il serait désormais possible, sur un crédit de 200.000 Euros de faire une épargne non moindre de 20.000 Euros pour un crédit contracté en 2008 pour un taux supérieur à 5%.

banqueassur56

Alors, il est plus que temps de renégocier votre crédit immobilier restant dû et d’entamer la nouvelle rentrée avec une première note positive. Toutefois, il y a des détails techniques à tenir en compte afin que l’opération soit viable à la fois pour la banque que pour l’emprunteur. A savoir que le traitement du dossier peut générer un frais financier pouvant atteindre jusqu’à 4,5% du capital encore à rembourser.

Comment renégocier son crédit

Voici quelques astuces pour vous permettre de déterminer si vous êtes en effet sur une bonne opportunité, et afin d’optimiser vos chances de réussir votre coup.

-Faire jouer votre profil afin de bénéficier des meilleures conditions d’emprunt possible.

-Faites le même devis auprès de quelques établissements financiers. Le taux varient d’une banque à une autre, ce selon les politiques et axes de priorités stratégiques mises en place par chacune de ces banques. Lors de l’entretien avec votre banquier, soyez plein d’assurance et démontrer leur que vous connaissez bien votre dossier.

-Soigner sa présentation

-Accompagnez votre dossier des pièces qui suivent : les trois derniers relevés de compte, les trois derniers bulletins de paie ainsi que d’un questionnaire médical. Ne vous faites pas d’illusion, rompre un contrat en cours avec une banque entraîne impérativement des conséquences négatives, en l’occurrence, financière.

Les détails à prendre en compte

Vous allez devoir régler des frais et pénalités diverses, dont des pénalités de remboursement anticipé équivalent à 3 % du capital restant dû, plafonné à six mois d’intérêts. Quant au nouveau prêt, il y a les frais de dossier, les frais de garantie variant de 1,2 à 2% du montant de l’emprunt.

Faites en sorte que vous allez continuer à payer le même montant lors de votre remboursement mensuel, mais, avec des mois de remboursements en moins . C’est là que réside l’intérêt majeur de renégocier son taux d’emprunt car c’est sur ce point que l’on pourra surtout faire de l’économie.

La même astuce s’applique aussi dans le domaine de l’assurance. Profiter de la concurrence et faites-vous des économies.